Comment faire pour suivre la formation AIPR ?

L’Aipr se définit comme étant une sorte d’autorisation d’intervention près des réseaux. Elle est obligatoire pour prouver les compétences du personnel qui intervient à proximité des réseaux et elle est appliquée depuis le 01/01/2018. Son but principal est de réduire les risques et dommages aux réseaux, qu’ils soient aériens ou enterrés pouvant survenir lors des travaux réalisés à proximité.
En d’autres termes, cela insinue que l’employeur du domaine privé ou public va devoir délivrer cette autorisation d’intervention à proximité des réseaux aux employés dont le travail consiste à intervenir dans des travaux de préparation ou d’exécution près des réseaux. Selon la législation en vigueur, il existe plusieurs profils qui doivent avoir une Aipr compatible à leur rôle.

La formation Aipr : A qui est-elle destinée ?

Tout salarié ayant acquis des compétences pour intervenir dans la préparation et l’exécution des travaux près des réseaux va obtenir une autorisation d’intervention à proximité des réseaux délivrée par son employeur.

Elle est destinée aux :

  • Opérateurs : qui sont les salariés intervenant directement près des réseaux et qui doivent donc être titulaires d’une Aipr opérateur.
  • Les concepteurs : Ce sont les salariés ou les agents du maître d’ouvrage ou du maître d’œuvre en préparation ou suivi des travaux. Tout maitre d’ouvrage ou maitre d’œuvre doit avoir à sa disposition d’au moins un salarié ou un agent titulaire d’une Aipr concepteur.
  • Les encadrants : Ce sont les salariés de l’entreprise qui interviennent dans la préparation et la réalisation des travaux comme chef de chantier ou conducteur pour ne citer que ceux-là.

Sous quelles conditions est délivrée une Aipr ?

Afin de délivrer une AIPR, l’employeur doit disposer d’au moins une preuve des compétences de son employé comme :

  • Une attestation de compétences délivrée après avoir passé un examen par QCM dans un centre d’examen agréé par l’État.
  • Un CACES valide, ou un titre/diplôme/certificat de qualification professionnelle dans le secteur du BTP de moins de 5 ans. Toutefois, n’oubliez pas que les CACES et formations professionnelles ne tiennent pas compte de tous les aspects de la réforme « anti-endommagement », et vous ne pourrez délivrer des AIPR sur cette base que jusqu’au 1er janvier 2019.
  • Notez que l’AIPR a une durée de validité limitée à la date de validité de la pièce justificative délivrée. Cette durée de validité est au maximum de 5 ans à compter de la date de délivrance de la pièce en question

La durée de validité de l’Aipr

En général, l’AIPR a une durée de validité de 5 ans, Dès lors que la délivrance de l’AIPR fait référence à un CACES, cette limite de validité ne peut dépasser la limite du CACES. Au-delà de cette période de validité, l’AIPR doit être renouvelée.