Les erreurs à bannir pour le respect des règles d’hygiène en cuisine

Il faut savoir que les mauvaises habitudes dans le domaine culinaire engendrent très rapidement des infections sévères. La question qui se pose serait de savoir comment limiter les risques d’intoxication.  Découvrez-les dans cet article.

Les 6 erreurs à bannir dans votre cuisine

Selon les professionnels du domaine, il y a lieu de respecter toute règle d’hygiène en cuisine. Voici les erreurs à éviter:

Le non lavage des mains

Ne pas se laver les mains à l’eau et au savon et les essuyer avec un torchon propre avant de se mettre au travail est une erreur monumentale. Certaines bactéries même si elles sont très répandues et sans danger en collant à la peau des mains peuvent causer des troubles digestifs si elles sont ingérées  comme des diarrhées et des vomissements qui disparaissent généralement en 24 heures.

Une contamination par voie orale des bactéries provoque des infections gastro-intestinales. Mais elles peuvent entraîner d’autres infections si elles contaminent l’organisme par d’autres voies : par exemple, si on se coupe en cuisinant et qu’un staphylocoque doré infecte la blessure, il existe un risque de septicémie, plus sévère et plus difficile à soigner que quand cette bactérie est ingérée

Cuisiner en étant malade

Cette règle d’hygiène s’applique surtout si vous êtes malades et que vous préparez un repas pour d’autres personnes car vous risquez de contaminer les membres de votre famille ou vos invités. Il faut restez donc en dehors de la cuisine si vous souffrez de gastro-entérite, car les pathogènes à l’origine de cette maladie possèdent une transmission dite oro-fécale : ils peuvent donc passer de la personne malade aux aliments qu’elle touche et qui sont ensuite ingérés par ses proches. En cas d’impossibilité de se faire remplacer, soyez très vigilant sur le lavage des mains et privilégiez les aliments qui nécessitent peu de préparation.

Rompre la chaîne du froid

Le fait de se laver les mains ne suffit pas, et il faut bien conserver ses aliments. Vous rentrez des courses, et oubliez votre sac plein dans l’entrée c’est alors que la chaîne du froid est rompue, et les bactéries sur vos aliments vont se multiplier. C’est pourquoi il est recommandé de ne pas conserver les aliments plus de deux heures à température ambiante. Côté réfrigérateur, veillez à ce que la température régnante se situe entre 0 °C et 4 °C au point le plus froid parce que cette température est juste inférieure à la température minimale de croissance des salmonelles, des bactéries présentes notamment sur la volaille et les œufs et responsables de toxi-infections alimentaires.

Si des aliments se répandent dans le réfrigérateur, il faut nettoyer les surfaces sales et un nettoyage complet du réfrigérateur doit être pratiqué au moins une fois par an. Pensez aussi à séparer également  les familles d’aliments et bien les emballer.

Utilisation des mêmes planches et des mêmes couteaux

Les aliments séparés dans le réfrigérateur doivent également l’être pendant la préparation du repas. Chaque type d’aliment doit avoir  sa propre  planche à découper. Une fois les aliments cuits, il ne faut pas  utiliser de nouveau les plats et les ustensiles pour les transporter crus.

Une cuisson insuffisante des viandes

Les bactéries sont habituellement détruites par une cuisson suffisante.  Pensez à bien cuire votre viande surtout si elle est consommée par des jeunes enfants ou des femmes enceintes.

Goûter aux préparations crues

Une pâte à gâteau crue peut contenir des salmonelles, des bactéries présentes dans les œufs ou sur leur coquille. Si cette bactérie est détruite pendant la cuisson, elle est active dans la pâte crue et peut donc entrainer une infection.